Qu’est-ce que la glace carbonique ?

La glace carbonique est du dioxyde de carbone (CO2) sous forme solide. Pour fabriquer de la glace carbonique, on utilise du CO2 gazeux présent dans l’atmosphère et plus particulièrement concentré dans les fumées industrielles ou autre. C’est donc un déchet qui devient une matière première.

Le gaz CO2 est capté, recyclé et traité par des gaziers. Il est ensuite transformé sous forme liquide pour le stocker en cuve. En phase liquide (20bars et -20°C), il est stable.

Pour fabriquer la glace carbonique, le CO2 liquide est transféré dans un pelletiseur qui va le transformer sous forme solide. La glace carbonique est alors stockée dans des caisses isothermes pour sa conservation. La glace carbonique est à -80°C.

La glace carbonique peut être fabriqué sous plusieurs formes :

  • Pellets de 3mm
  • Sticks de 10mm
  • Sticks de 16mm
  • Blocs de 6 kgs environ

Pour savoir en détails les utilités de chaque taille, rendez-vous sur notre page comment choisir sa glace ?

Glace carbonique de 16mm

Conservation de la glace carbonique

La glace carbonique a une durée de vie limitée. En fonction de l’application, cette durée va de 72h à plusieurs jours . Elle doit être stocké dans son conteneur fermé et l’abri de l’humidité. La glace carbonique doit être entreposée dans un endroit ventilé.

Naturellement, la glace carbonique se sublime, c’est-à-dire qu’elle passe d’un état solide à gazeux sans passer par la phase liquide. On estime son pourcentage de perte à environ 5% de sa masse par 24h.

Pour diminuer ces pertes la glace carbonique doit être bien conservée. Pour cela, on utilise des boîtes en polystyrène pour de petite quantité (entre 5kg et 40 kg) ou des bacs isothermes lorsque les quantités sont plus importantes .

Avantages liés à l'utilisation de la glace carbonique

L’utilisation de la glace carbonique comporte de nombreux avantages.

  • Environnemental : ne génère pas de déchet secondaire, non toxique.

  • Législatif : pas de loi interdisant son utilisation, permet de remplacer certains produits toxiques et chimiques utilisés pour le nettoyage classique.

  • Technique : grosse capacité de refroidissement à très basse température

Précautions à prendre lors de l'utilisation de la glace carbonique

L’utilisation de la glace carbonique nécessite de prendre quelques précautions :

  • Risque d’anoxie : il faut veiller à ce que la glace carbonique soit entreposée et utilisée dans un espace aéré afin de limiter la concentration du CO2 dans l’air.

  • Risque de brûlures : la glace carbonique est à une température de -80°C, il faut donc porter des gants lors de sa manipulation.